Phyto Insuregul Plus - Avantages produit - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - ingrédients - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - formule complete - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - qualité ingrédients  - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - Comprimé - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - Fabriqué en France - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - Ingrédient cannelle - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - Ingrédient Lilas des Indes - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - Avantages produit - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - ingrédients - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - formule complete - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - qualité ingrédients  - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - Comprimé - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - Fabriqué en France - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - Ingrédient cannelle - Blanche Bresson
Phyto Insuregul Plus - Ingrédient Lilas des Indes - Blanche Bresson
Achetez par lot et faites des économies

Phyto Insuregul Plus

011871

Régulez naturellement le taux de sucre sanguin

Découvrez les bienfaits d'Insurégul'plus, un complément alimentaire innovant conçu pour vous aider à mieux gérer vos niveaux de sucre dans le sang.

Avec Insurégul'plus, profitez d'une régulation plus stable de votre glycémie, essentielle pour le maintien d'une bonne santé globale. Ce complément aide à soutenir les cellules du pancréas, réduisant ainsi les pics d'insuline qui peuvent conduire à la fatigue chronique et au stockage excessif des sucres sous forme de graisses.

Optez pour Insurégul'plus et prenez un pas de plus vers un équilibre glycémique optimal et une vitalité renouvelée.


Les plus produit Plus Produit
  • 3 actions concentrées dans 1 comprimé/jour
  • Convient au régime végan
16,90 €
| Prix à l'unité TTC

 
Insurégul - Pack
Insurégul - ingrédients
Insurégul - image
Insurégul - mentions

Paiement 100% sécurisé
CB ou Paypal

Satisfait ou remboursé
jusqu'à 3 mois après achat

Service client en France
Appel non surtaxé

Expertise et savoir faire
depuis 2005

Avis clients 9,6 / 10
basée sur 249 avis

Phyto Insuregul Plus® - Complément alimentaire

Les bénéfices de notre formule

Meilleure gestion des fortes montées de taux de sucre dans le sang, ce qui aide au maintien des fonctions de l’organisme, meilleures santés des cellules du pancréas donc des pics d’insuline moins importants. Les pics d’insuline provoquent de la fatigue chronique, et provoquent le stockage des sucres sous forme de graisses. 

Seulement 1 comprimé par jour lors de votre repas principal pour des effets optimaux 

Pourquoi réguler son taux de sucre sanguin ?

En France près de 10%¹ de la population adulte est concernée par des problèmes de taux de sucre sanguin !

Contrôler son taux de sucre, c'est préserver une bonne santé des vaisseaux.

Action 3 en 1

Grâce à une présentation originale, le comprimé tri-couche de Phyto Insuregul Plus rassemble dans une seule prise 3 actions ciblées :

Le lilas des Indes est reconnu pour aider notamment à bloquer le sucre provenant de l'alimentation et ainsi régule le taux de sucre dans le sang.

La cannelle aide à améliorer la fonction régulatrice de l'insuline, ce qui aide à régule le taux de sucre sanguin.

La vitamine C quant à elle protège les vaisseaux sanguins en participant à la formation du collagène nécessaire pour leur bon fonctionnement.

Focus ingrédients 

Cannelle

La cannelle de Chine (Cinnamomum cassia) est l’une des plus anciennes épices connues. Elle présente de nombreuses vertus utilisées depuis longtemps en usage traditionnel.

Elle figure dans les écrits chinois, sanskrits et égyptiens qui recensaient les plantes dites "médicinales". Elle aurait été à l’origine utilisée pour ses vertus médicinales et dans les cérémonies religieuses et ce bien avant notre ère.

L'action de la cannelle est démontrée scientifiquement

Jusqu’à 25%* de sucre en moins dans le sang, en 40 jours seulement.

Phyto Insuregul Plus apporte 120mg d'extrait de cannelle soit un équivalent de 1200 mg d'écorce par dose journalière recommandée.

Un des principes actifs de la cannelle est la cinnamaldéhyde, une substance naturelle qui lui donne son arôme distinctif et ses propriétés bénéfiques. Lorsque nous consommons de la cannelle, cette cinnamaldéhyde interagit avec notre organisme en augmentant la sensibilité des cellules à l'insuline. La cinnamaldéhyde aide les cellules à mieux répondre à l’insuline en permettant au glucose de pénétrer plus facilement dans les cellules, où il pourra être utilisé comme source d’énergie. Cela contribue à maintenir des niveaux de sucre dans le sang plus stables. Les envies de sucre étant dues à des fluctuations des niveaux de sucre dans le sang, les maintenir stables permettent de limiter ces envies.

*Résultats obtenus avec la prise de 1000 mg/ jour de cannelle pendant 40 jours lors d’une étude menée sur 60 personnes ayant des troubles de la glycémie. Khan et al. 2003.

Lilas des Indes

Le "Lilas des Indes", également connu sous le nom botanique de Lagerstroemia speciosa, est une plante originaire d'Asie du Sud-Est, souvent utilisée en médecine traditionnelle pour ses propriétés. L'un de ses composés actifs est l'acide corosolique. Ce triterpène est intéressant pour ses effets potentiels sur la régulation de l'insuline et la gestion des envies de sucre.

En ce qui concerne la régulation de l'insuline, l'acide corosolique semble agir en augmentant la sensibilité des cellules à l'insuline, similairement à la cinnamaldéhyde trouvée dans la cannelle. Cela signifie qu'il peut faciliter le transport du glucose (sucre) du sang vers les cellules, aidant ainsi à maintenir des niveaux de sucre dans le sang plus stables et permet ainsi une meilleure gestion des envies de sucre.

Chrome

Le chrome est un oligo-élément essentiel présent dans de nombreux aliments tels que la  levure de bière et le foie, mais aussi dans les brocolis, les haricots verts, les pommes de terre, les céréales complètes, le germe de blé, les prunes, les champignons, les asperges, les viandes. 

Régulation de la glycémie : Le chrome aide à améliorer la sensibilité à l'insuline et à maintenir des niveaux de sucre sanguin normaux.

Vitamine B1

La vitamine B1 est une vitamine hydrosoluble qui est apportée par l’alimentation.

Son nom thiamine vient du grec Thio qui signifie souffre et du mot amine car il intervient dans le métabolisme de certains acides aminés.

La vitamine B1 joue aussi un rôle essentiel dans la transformation du glucose en énergie. 

En amont, le glucose est dégradé en ATP (énergie de la cellule) et en acide pyruvique. Cet acide fait parti de la famille des cétones, sa dégradation est indispensable car son accumulation se situe dans le système nerveux, provoquant des dommages importants. C’est là qu’intervient la vitamine B1 qui facilitera la dégradation de l’acide pyruvique.

La vitamine B1 contribue au métabolisme énergétique normal et à celui des acides aminés, et elle est essentielle au fonctionnement du système nerveux.

La vitamine B1 peut être apportée par  les céréales complètes, les viandes, les légumes et les légumes secs, les fruits, la levure de bière, les huîtres et autres fruits de mer.

L’absorption de la vitamine B1 peut être réduit par le thé, le café,le café décaféiné, les fritures et l’alcool. 

Vitamine B5

La vitamine B5, également connue sous le nom d'acide pantothénique, est une vitamine hydrosoluble qui fait partie des vitamines du groupe B.

Son nom scientifique d’acide pantothénique vient du grec signifiant “ de toute part” car cette vitamine est présente dans de nombreuses substances. Elle est apportée par les aliments et est fabriquée par la flore intestinale.

Elle joue plusieurs rôles essentiels dont dans la production d’énergie des cellules, le transport de l’oxygène dans le sang ou la synthèse des acides gras.

La vitamine B5 contribue : 

Au métabolisme énergétique : La vitamine B5 est essentielle pour transformer les aliments que nous consommons — notamment les glucides, les lipides et les protéines — en énergie. Elle fait partie d'une molécule appelée coenzyme A, qui est au cœur du cycle métabolique de production d'énergie dans nos cellules. C'est grâce à la coenzyme A que les nutriments sont décomposés et que leur énergie peut être utilisée par le corps.

À la réduction de la fatigue : En facilitant la conversion efficace des aliments en énergie, la vitamine B5 aide à assurer que notre corps dispose des ressources énergétiques nécessaires pour fonctionner correctement. Quand le métabolisme fonctionne bien, nous ressentons naturellement moins de fatigue et plus de vigueur. C'est particulièrement important pour les personnes plus âgées qui peuvent être plus sujettes à la fatigue et à l'épuisement.

Vitamine B8

La biotine ou vitamine B8, également appelée vitamine H ou B7, joue un rôle essentiel dans la production d’énergie à partir des nutriments, ainsi que dans la synthèse des acides gras et des acides aminés. Elle est à la fois apportée par l’alimentation et fabriquée par la flore intestinale.

La vitamine B8 contribue 

Au métabolisme énergétique normal : La biotine est un cofacteur nécessaire pour le fonctionnement de plusieurs enzymes appelées carboxylases. Ces enzymes facilitent les réactions biochimiques qui convertissent les substrats en produits, essentiels pour libérer de l'énergie à partir des glucides, des lipides et des protéines. En participant activement à ces réactions, la biotine aide à transformer ces macronutriments en ATP (adénosine triphosphate), la principale source d'énergie cellulaire.

Au métabolisme normal des aliments : La biotine intervient spécifiquement dans le métabolisme de plusieurs composants clés de notre alimentation :

Glucides : Elle aide à transformer le glucose en énergie, ce qui est crucial pour maintenir des niveaux énergétiques stables.

Protéines : La biotine est impliquée dans le processus de métabolisation des acides aminés, les composants de base des protéines.

Lipides : Elle joue un rôle dans la synthèse des acides gras, contribuant à la gestion des réserves énergétiques et à la santé des cellules.

En aidant à la conversion efficace des macronutriments en énergie, la biotine contribue non seulement à réduire la sensation de fatigue mais assure également le bon fonctionnement de nombreux systèmes dans le corps. Son action sur le métabolisme des différents aliments est donc fondamentale pour une santé optimale et une énergie quotidienne soutenue.

La biotine se trouve principalement dans le jaune d’œuf, le foie, les rognons, le lait, le soja, l’avoine, les champignons, les graines germées, la levure de bière et la gelée royale.

Vitamine C

La vitamine C, ou acide ascorbique contribue : 

Au métabolisme énergétique normal : La vitamine C est cruciale pour la synthèse de plusieurs molécules importantes dans le métabolisme énergétique. Elle aide à la formation de carnitine, une molécule qui transporte les acides gras dans les mitochondries des cellules où ils sont convertis en énergie. En facilitant cette transformation, la vitamine C soutient donc le métabolisme énergétique normal, permettant au corps de convertir efficacement les aliments en énergie.

Réduction de la fatigue : En améliorant le métabolisme énergétique, la vitamine C aide à assurer que le corps dispose de suffisamment d'énergie, ce qui contribue à réduire la fatigue et à augmenter les niveaux de vitalité. De plus, en soutenant le système immunitaire et en améliorant l'absorption du fer provenant des sources végétales, elle contribue à prévenir l'anémie, une cause commune de fatigue, particulièrement chez les personnes âgées.

Protection des cellules contre les radicaux libres (effet antioxydant) : La vitamine C est un puissant antioxydant. Elle aide à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres, des molécules instables qui peuvent causer des dommages cellulaires. Les radicaux libres sont produits naturellement dans le corps pendant le métabolisme mais peuvent aussi provenir de facteurs environnementaux tels que la pollution, le tabagisme et l'exposition aux rayons UV. La vitamine C aide à neutraliser ces radicaux libres, réduisant ainsi le stress oxydatif et préservant la santé cellulaire.

Sources alimentaires de vitamine C

La vitamine C est surtout présente en grande quantité dans les poivrons et les piments, les agrumes (citrons, oranges, etc.), les légumes de la famille des choux, les épinards, les fraises et de nombreux autres fruits.

Zinc

Le zinc est un métal indispensable à l’action de centaines d’enzymes dans l’organisme.

Le zinc contribue : 

Au métabolisme normal des aliments : Le zinc joue un rôle central dans le métabolisme des macronutriments — glucides, lipides et protéines. Il est un composant de nombreuses enzymes digestives et métaboliques qui aident à décomposer les aliments en nutriments absorbables et à transformer ces nutriments en énergie. En facilitant ces processus, le zinc assure que le corps peut efficacement utiliser les aliments consommés pour produire de l'énergie et maintenir les fonctions corporelles.

Protection des cellules contre les radicaux libres (effet antioxydant) : Le zinc contribue également à la protection cellulaire contre les dommages oxydatifs causés par les radicaux libres. Bien qu'il ne soit pas un antioxydant dans le sens traditionnel, il est un composant clé de la superoxyde dismutase, une des enzymes antioxydantes les plus importantes du corps. Cette enzyme aide à décomposer les superoxydes, des radicaux libres particulièrement réactifs, en molécules moins nocives, protégeant ainsi les cellules contre le stress oxydatif.

Mécanismes d'action

Qu’est-ce que le pic glycémique ?

Le pic glycémique fait référence à l'augmentation rapide de la glycémie (taux de sucre dans le sang) qui se produit après la consommation de certains aliments, surtout ceux riches en glucides. 

Mécanismes du Pic Glycémique normal

Ingestion et Digestion : Lorsque vous mangez des aliments contenant des glucides, tels que du pain, des pâtes ou des sucreries, ces derniers sont décomposés en sucres simples (glucose) dans votre système digestif.

Absorption : Le glucose est ensuite absorbé par l'intestin et entre dans la circulation sanguine, ce qui entraîne une augmentation du taux de sucre dans le sang.

Réponse Insulinique : En réponse à l'élévation du glucose sanguin, le pancréas sécrète de l'insuline, une hormone qui aide à transporter le glucose dans les cellules de l'organisme, où il peut être utilisé comme source d'énergie ou stocké pour une utilisation future.

Normalisation de la Glycémie : Grâce à l'action de l'insuline, le niveau de glucose dans le sang diminue progressivement et retourne à un état plus stable.

Facteurs Influant sur le Pic Glycémique

Type de glucides : Les glucides simples (comme ceux des boissons sucrées et des bonbons) sont rapidement absorbés et provoquent des pics glycémiques élevés. Les glucides complexes (comme ceux des légumes et des grains entiers) sont digérés plus lentement, ce qui entraîne une augmentation plus progressive de la glycémie.

Fibre alimentaire : Les aliments riches en fibres ralentissent l'absorption du glucose, ce qui aide à modérer les pics de glycémie.

Préparation et combinaison des aliments : La manière dont les aliments sont préparés et ce avec quoi ils sont combinés peut également affecter la glycémie. Par exemple, manger des glucides avec des protéines ou des graisses peut ralentir l'absorption du glucose.

Importance d’une bonne gestion du pic glycémique : 

La gestion du pic glycémique est importante même pour les personnes n’ayant pas de problèmes de santé, car une exposition répétée à des pics glycémiques élevés peut contribuer au développement d’une résistance à l’insuline.

Approches Traditionnelles et Naturelles

Dans de nombreuses cultures traditionnelles, des régimes alimentaires basés sur des aliments naturels et entiers ont été valorisés pour leur capacité à maintenir une glycémie stable. Par exemple, la cuisine méditerranéenne, qui met l'accent sur les grains entiers, les légumes, les fruits, les légumineuses, les noix, les graines, les herbes, et les huiles saines, est reconnue pour ses bénéfices métaboliques.

L'approche naturelle pour modérer le pic glycémique inclut donc l'adoption d'un régime riche en fibres, pauvre en glucides raffinés et en sucres ajoutés, et riche en aliments entiers non transformés. En outre, des pratiques telles que manger à un rythme mesuré et combiner judicieusement les aliments lors des repas peuvent également aider à maintenir la glycémie à un niveau sain.

Ces informations mettent en lumière l'importance d'une approche équilibrée et consciente de la consommation d'aliments, non seulement pour maintenir la santé glycémique, mais aussi pour soutenir un bien-être général, surtout chez les personnes âgées.

Les pics glycémiques et les index glycémiques : 

Vos questions les plus fréquentes : 

Comment se manifeste un pic de glycémie ?

Un pic de glycémie se manifeste par une montée rapide du taux de sucre dans le sang après un repas, particulièrement riche en glucides simples. Les symptômes peuvent inclure une sensation de fatigue après les repas aussi appelée fatigue postprandiale, une soif excessive, des maux de tête et dans des cas extrêmes, des vertiges si le pic est très élevé.

Qu'est-ce qui provoque un pic glycémique ?

Les pics glycémiques sont principalement provoqués par la consommation d'aliments à indice glycémique élevé comme le pain blanc, les pâtisseries, les boissons sucrées et autres aliments riches en glucides raffinés. Le mode de cuisson peut aussi influencer l'IG des aliments ; par exemple, la cuisson prolongée des pâtes peut élever leur IG.

Quand arrive le pic d'insuline ?

Le pic d'insuline suit généralement le pic glycémique, atteignant souvent son maximum environ 15 à 30 minutes après avoir mangé, en fonction du type et de la quantité de glucides consommés. Ce pic d'insuline aide à réduire le niveau de glucose en facilitant son entrée dans les cellules musculaires et adipeuses.

Les pics de glycémie sont-ils mauvais ?

Les pics de glycémie fréquents peuvent être nocifs car ils forcent le pancréas à produire de grandes quantités d'insuline de manière répétée, ce qui peut conduire à l'épuisement des cellules β des îlots de Langerhans (ce sont les cellules productrices d'insuline du pancréas), provoquant leurs baisses d’efficacité et potentiellement conduire à l’insulinorésistance et au diabète de type 2. 

Quel est le lien entre les pics de glycémie et la glycation ? 

Le lien entre les pics de glycémie et la glycation est central dans la compréhension des complications à long terme;

La glycation :  est un processus biochimique où les molécules de glucose réagissent avec les protéines, les lipides ou les acides nucléiques, formant des produits finaux de glycation avancée (les AGEs). Ces AGEs sont impliqués dans plusieurs processus pathologiques et peuvent contribuer au vieillissement prématuré et à diverses maladies chroniques.

Mécanismes de la Glycation: 

Réaction de Maillard: La glycation commence souvent par une réaction de Maillard, un processus non enzymatique où le glucose se lie à une protéine sans l'action d'une enzyme. Cette réaction est la même qui se produit lors de la cuisson des aliments, donnant une couleur brune et une saveur particulière.

Formation des AGEs: La réaction initiale de glycation se complexifie au fil du temps, formant des structures intermédiaires réactives qui finissent par devenir des AGEs stables. Ces AGEs peuvent être pro-inflammatoires et pro-oxydatives, entraînant des dommages tissulaires.

Effets de la Glycation

Les AGEs peuvent modifier la structure et la fonction des tissus en se liant aux protéines structurelles comme le collagène et l’élastine, rendant les tissus moins élastiques et plus sujets à des dommages. Ils peuvent également se lier à des récepteurs spécifiques sur les cellules (récepteurs RAGE), déclenchant des cascades inflammatoires et oxydatives.

Relation entre les Pics de Glycémie et la Glycation : 

Les pics de glycémie, surtout s'ils sont fréquents, augmentent le potentiel de glycation. Lorsque le glucose sanguin est élevé, il y a plus de glucose disponible pour réagir avec les protéines et former des AGEs. Ainsi, la gestion efficace de la glycémie, en évitant des pics glycémiques élevés et fréquents, est cruciale pour réduire le risque de glycation et ses effets délétères associés.

Pour les personnes de plus de 55 ans, la prévention de la glycation est particulièrement pertinente, car le vieillissement est associé à une augmentation naturelle des AGEs. Une alimentation équilibrée, riche en antioxydants et pauvre en sucres simples, ainsi qu'une bonne gestion du stress et un exercice régulier, peuvent aider à minimiser la formation d'AGEs et à préserver la santé à long terme.

Qu’est-ce que l’index glycémique ou indice glycémique (IG) ? 

L'index glycémique (IG) est un système de mesure développé il y a environ 40 ans pour aider les patients diabétiques à contrôler leur glycémie. Il classe les aliments sur une échelle de 0 à 100 selon leur effet sur le taux de sucre dans le sang dans les deux heures suivant leur ingestion. 

Les aliments ayant un IG bas, inférieur à 55, permettent de maintenir une glycémie stable sans grandes fluctuations. Les viandes et la plupart des légumes ont un IG très faible car ils contiennent peu ou pas de glucides. 

Les aliments et repas à IG élevé, en revanche, provoquent une forte augmentation de la glycémie.

Il est important de noter que l'IG d'un repas global peut varier en fonction de la présence de protéines, de fibres et de graisses, qui peuvent réduire l'IG des aliments consommés. 

Par exemple, un repas équilibré comprenant des protéines (comme la viande, le poisson ou les œufs), des fibres (issues des fruits et légumes) et un peu de gras (huile ou beurre, utilisés avec modération) aura un IG plus bas. 

Cela dit, l'IG d'un aliment n'affecte pas sa teneur calorique – une banane ou une pomme de terre restera caloriquement la même, indépendamment de son IG. 

Certains légumes comme la carotte, la citrouille, la betterave, le panais et le potiron peuvent avoir un IG élevé lorsqu'ils sont cuits, malgré leur faible teneur en glucides. Les céréales complètes, les légumineuses, les oléagineux et certains fruits, notamment les fruits rouges, ont également un IG bas et sont riches en fibres, antioxydants et vitamines, les rendant bénéfiques pour une alimentation équilibrée.

Quels sont les 5 pires aliments pour la glycémie ?

Les aliments particulièrement mauvais pour la glycémie sont ceux avec un IG très haut : 

  • Les boissons sucrées
  • Les pâtisseries et desserts riches en sucre
  • Les céréales raffinées le riz blanc ou les produits de boulangerie comme le pain blanc.
  • Les pommes de terre cuites, surtout en purée
  • Tous les aliments transformés en haute teneur en glucides

Quel aliment enlève le sucre dans le corps ?

Aucun aliment n'élimine le sucre du corps, mais les aliments riches en fibres comme les légumes verts, les légumineuses (lentilles, haricots) et les grains entiers (quinoa) peuvent aider à réguler la glycémie.

Est-ce que le chrome fait baisser le taux de sucre dans le sang ? 

Le chrome ne fait pas baisser directement le taux de sucre dans le sang, mais aide à améliorer la sensibilité à l'insuline et donc à maintenir des niveaux de sucre sanguin normaux.

Est-ce que boire de l'eau peut faire baisser la glycémie ?

Boire de l'eau ne baisse pas directement la glycémie, mais elle aide à mieux hydrater le corps, ce qui peut aider les reins à éliminer l'excès de glucose par l'urine.

Exemples d’aliments classés selon leur Indice glycémique (IG) : 

Voici un classement simplifié présentant des exemples d'aliments avec un indice glycémique faible (IG bas), moyen (IG moyen) et haut (IG haut) .

Familles des aliments

IG bas

moins de 55

IG moyen

entre 55 et 70

IG haut 

plus de 70

Légumes 

Ail, Asperges, Aubergine, Avocat, Betterave crue, Brocoli, Carotte crue, Champignons, Chou-fleur, Concombre, Courgette, Haricots verts, Oignon, Olive, Poireau, Poivron, Radis, Salade, et Tomates. 

Betterave cuite, Carotte cuite, Navet cuit, Céleri rave cuit, Panais cuit, Courge,

pommes de terre

Céréales, légumineuses et oléagineux

Amandes, Flageolets, Graines de lin, Haricots rouges, Lentilles, Noisette, Noix, Noix de cajou, Noix de macadamia, Noix de pécan, Pois chiches, et Quinoa

Fèves

riz blanc

Fruits

Abricot, Agrumes, Cerises, Fraises, Fruits rouges, Nectarine, Pêches, et Pommes

Ananas, Bananes, kiwi, melon raisins secs

Pastèques

Aliments transformés

Chocolat noir dès 70%, Fromage blanc nature, Lait végétal, Moutarde, Pâtes complètes cuisson al dente, Riz basmati complet, Tofu, Vinaigre, et Yaourt nature

Compote, Crème glacée, graines de couscous, jus de fruits, surimi, sushi

Baguette, Bière, Biscottes, Biscuits, Céréales sucrées transformées, Confiseries, Pain blanc, Sirop à diluer, Sirop de glucose, Soda, et Sucre

Autres

Épices, sirop d’agave

Sirop d’érable

Miel

Ces valeurs sont à titre indicatif et peuvent varier en fonction de nombreux facteurs, tels que la maturité du fruit, le type de cuisson, et la composition individuelle des aliments (par exemple, la teneur en fibres et en matières grasses). L'indice glycémique peut être un outil utile pour choisir des aliments qui aident à contrôler la glycémie, surtout pour les personnes ayant des préoccupations liées au diabète ou au métabolisme du glucose.

Est-ce que des pics glycémiques répétés peuvent faire grossir ?

Oui, des pics glycémiques fréquents peuvent contribuer à la prise de poids. Lorsque la glycémie augmente rapidement, le corps sécrète plus d'insuline pour aider à gérer cet excès de glucose. L'insuline favorise également le stockage des graisses. Si ce cycle se répète souvent, il peut entraîner une prise de poids, surtout si l'énergie apportée par les aliments n'est pas utilisée.

Phyto Insuregul Plus - Complément alimentaire

Conseils d’utilisation

1 comprimé par jour avec un verre d’eau, au repas principal de la journée.

Précautions d’emploi  

En cas de traitement pour le diabète, demandez conseil à votre médecin.

Tenir hors de la portée des jeunes enfants. Ne pas dépasser la dose journalière conseillée. À utiliser dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain. Réservé à l’adulte. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes.

Composition pour 1 comprimé

Ingrédients Dosages VNR*
Cannelle 120 mg

Lilas des Indes 

Dont acide corosolique

48 mg

0,48 mg

Vitamine C 80 mg 100 %
Zinc 15 mg 150 %
Vitamine B5 6 mg 100 %
Vitamine B1 1,1 mg 100 %
Vitamine B8 50 µg 100 %
Chrome 25 µg 62 %

*VNR = Valeur Nutritionnelle de Référence

Présentation 

Pilulier de 30 comprimés. Poids : 23 g. 1 pilulier = 30 jours

Ingrédients pour 1 comprimé / jour

Agent de charge : cellulose microcristalline ; extrait d'écorce de cannelle (120 mg, équivalent à 1200mg d’écorce) ; vitamine C (80mg soit 100% des VNR*) ; zinc (15mg soit 150% des VNR*) ; extrait de feuille de lilas des Indes (48mg dont 0,48mg d’acide corosolique) ; amidon de maïs pré-gélatinisé ; extraits végétaux à propriété colorante (carthame, spiruline, radis, cassis, pomme) ; vitamine B5 (6mg soit 100% des VNR*) ; antiagglomérants : stéarate de magnésium , carbonate de magnésium; vitamine B1 (1,1mg soit 100% des VNR*) ; vitamine B8 (50µg soit 100% des VNR*) ; chrome (25µg soit 62% des VNR*).

Avis à propos du produit
0
1★
1
2★
0
3★
0
4★
0
5★
4/10


Basé sur 1 avis

  • 2

    Je ne vois pas d'effet notoire, je continue d'en prendre car j'ai 2 boites d'avance ...



Découvrez nos autres produits

Circulation
Agissez contre le cholestérol !

Phyto Cholest'Control®

(1 avis)
19,90 €
Digestion et minceur
Brulez les graisses

Phyto Brûleur de graisse

(2 avis)
14,90 €